Ah en v'là de la daube...

Bon, ils nous ont refait le coup des précédents, ressortir toutes les vieilleries que Dan Brown a commis avant "Da Vinci Code", celui là date de 96 et ça se voit... C'est meilleur qu' Anges & Démons, mais à peine...

Déjà le titre original c'est "Digital Fortress" ce qui aurait du se traduire par "Forteresse numérique", est-ce que les flics prennent les empreintes numériques ? non ? Ben les ordinateurs non plus... Je passe sur les descriptions des systèmes de cryptographies c'est basique et c'est vrai qu'approfondir le sujet aurait été limite enquiquinant mais on est dans le vrai délire, un ordinateur à 3 millions de processeurs... d'ailleurs pourquoi 3 et pas 2 ou 4 ? la réponse à la fin du bouquin...

A la NSA y'a un type, un seul, qui a lui tout seul est responsable de la sécurité et a écrit LE système antivirus... et en plus le week-end il va faire des soudures sous les ordinateurs ! Ca fait presque 30 ans que je fréquente des salles d'ordinateurs, je n'ai jamais vu quelqu'un faire une soudure, et quand à se glisser sous une machine, vu la quantité de bazar qui traîne dans le faux plancher, c'est du délire !

L'action se passe en partie en Espagne, et comme le bouquin date de 96, tout se paye en pesetas ;-)

A part la toile de fond qui est grotesque et les rebondissements tout aussi improbables, ça se lit facilement, y'a une nouveauté toutes les deux pages et demi et on a vraiment envie le continuer pour voir jusqu'où ça va aller... C'est pas indispensable de l'acheter, mais s'il traîne quelque part autour de vous alors ça peut servir à comler une après-midi pluvieuse...

Le mieux c'est dans les remerciements à la fin: "Et aussi, un merci silencieux à deux anciens cryptologues de la NSA qui m'ont fourni, incognito, des renseignements précieux via des serveurs anonymes. Sans eux, ce livre n'aurait pû être écrit" C'est grandiose, non ? Je pense que les "deux anciens cryptologues de la NSA " en rigolent encore ...